C’est le cinquième pilier de l’islam et cela correspond  à un voyage d’environ 15 jours à la Mecque qui a lieu deux mois après le ramadan au début du deuxième mois lunaire dhoul al-hijja. Il aura lieu cette année du dimanche 19 août au vendredi 24 août. C’est le grand pèlerinage aux lieux saints de la ville de La Mecque en Arabie Saoudite rendu obligatoire pour toute personne musulmane, pubère, en bonne santé et ayant les moyens financiers de s’y rendre. Chaque année, ce sont environ deux millions de personnes (dont 24 000 à partir de la France) qui se rendent en Terre Sainte pour accomplir cette obligation et espérer la récompense suprême : UN HAJJ MABROUR. Les autorités saoudiennes mettent en place un dispositif impressionnant pour assurer la sécurité des pèlerins en cas de bousculades : 100 000 membres des forces de sécurité, 17 000 employés de la protection civile, 2468 du Croissant rouge saoudien, 500 volontaires et 326 ambulances.

 

Le Hajj, l’un des cinq piliers de l’islam

Il trouve son origine dans des versets coraniques de l’époque médinoise. Un tel pèlerinage existait déjà chez les Arabes préislamiques, païens ou chrétiens. Dès 624, cette nouvelle religion a déclaré son indépendance vis-à-vis du judaïsme et du christianisme. C’est depuis cette date que le ramadan a été instauré et que la prière a été réorientée en direction de la Mecque. Les cinq piliers de l’islam sont : l’attestation de foi de l’unicité de Dieu et de la prophétie de Mohammed (PBSL) (La chahada), les cinq prières quotidiennes (salat), l’aumône (zakat) aux nécessiteux dans les proportions prescrites en fonction de ses moyens, le jeûne du mois de ramadan (saoum ou siyam), qui dure de l’aube au coucher du soleil et enfin le pèlerinage à La Mecque (hajj), si le croyant ou la croyante en a les moyens physiques et matériels.

 

Un déroulement en plusieurs étapes

 

Plusieurs parcours rythment le pèlerinage (le Hajj Tamatu’) : la première des étapes est d’effectuer la Omra déclinée comme suit : la circumambulation, le croyant doit effectuer sept tours autour de la Kaaba (le Tawaf), se rendre à la station d’Ibrahim et accomplir deux rakaat puis une course de 7 aller-retours entre Safâ et Marwa (420 m x 7). Ensuite, le pèlerin peut se diriger vers Mina pour commencer les rites du Hajj : installation à Mina, Le Mont Arafa, la nuit à Muzdalifa, le jour du sacrifice  Hadi, les trois jours de stèles (Lapidation – Djamarats) puis l’accomplissement du Tawaf al Ifâdah.

 

Les bénéfices du Hajj

 

‘Quiconque fera le pèlerinage sans avoir de rapport charnel et sans commettre de grand pêché est dégagé de ses pêchés et redevient comme le jour où sa mère l’a mis au monde. Cela à condition que son intention soit sincère envers Dieu, que l’argent utilisé pour effectuer son pèlerinage soit licite et qu’il se préserve du ‘grand pêché’’, parole rapportée par Boukhari. Ces efforts et sacrifices permettent au musulman de maîtriser et de calmer son âme.

C’est le mois saint pour les musulmans du monde entier. Fixé par le calendrier lunaire, il correspond au neuvième mois hégirien ou musulman. Il a lieu chaque année 11 jours plus tôt que l’année précédente, l’année se découpant en mois de 29 ou 30 jours, elle compte au total 354 ou 355 jours. Le Ramadan commence le soir de la dernière nuit du Châabane, la nuit du doute, Al Hilal est l’observation du premier croissant de lune.

 

La naissance du Ramadan

Il marque le début de la révélation du Coran au Prophète Mohamed. Issu du mot Ramida, Ramadan signifie chaleur intense, soit une bonne action brûlant les pêchés. Pendant cette période, les croyants pratiqueront le jeûne ou samoum, la prière et la charité. Ils se rapprocheront d’Allah dans la foi et l’accomplissement des pratiques traditionnelles. Deux événements majeurs interviennent durant ce mois saint : Laylat al-Qadr ou la nuit du destin, c’est la nuit la plus sainte qui a lieu l’un des premiers jours impairs, elle est propice aux révélations divines et reconnaît les sacrifices du jeûne, la deuxième date importante est celle de la fin du jeûne : la fête d’Aïd-el Fitr.

 

Les pratiques du Ramadan

Pendant un mois, tous les musulmans pubères ne boivent pas et ne mangent pas entre la première et la dernière prière de la journée, ils doivent rester purs (pas de relations sexuelles), éviter les idées immorales, honorer toutes les prières de la journée, pratiquer l’aumône, et rompre le jeûne entre le coucher du soleil et la première prière. Les bienfaits de cette pratique sont d’apprendre à se lever tôt, dépasser ses limites, reposer son organisme, améliorer son hygiène de vie et sa condition physique, ressentir les sensations de faim et de soif qu’éprouvent les pauvres et bien sûr donner aux plus déshérités.

 

Se rendre à la Mecque pendant le Ramadan, la consécration !

Une Omra à l’occasion du Ramadan équivaut à un Hajj avec le Prophète sas. C’est la récompense suprême pour le musulman qui peut s’offrir le voyage. C’est aussi partager un moment unique avec le monde entier, les pèlerins viennent des quatre coins de la planète pour honorer leur Dieu, prier Salat at-tarawih au plus proche de la Kaaba, adopter un rythme de vie différent, vivre la nuit du Destin sur place et évoluer dans la spiritualité. La Mecque est le rêve de toute une vie pour un musulman pratiquant. Hajjency organise des voyages all inclusive pendant le mois du Ramadan et vous prodiguera des conseils personnalisés pour que vous viviez pleinement votre rêve.

 

Jeune voyagiste spécialiste du pèlerinage à la Mecque, il vient tout juste d’ouvrir sa propre agence à Paris dans le 20e arrondissement. Huit ans d’expérience et une analyse approfondie des us et coutumes de l’Arabie Saoudite ont été nécessaires au jeune chef d’entreprise pour mûrir son projet. ‘Nous avons beaucoup de concurrence dans ce domaine, notamment sur Paris et je souhaitais proposer un projet novateur. J’ai appris tout au long de ma carrière professionnelle à gérer les relations avec les compagnies aériennes et les hôtels, j’ai accompagné moi-même des groupes en pèlerinage.

Un Hajj par an et un départ d’Omra par mois

Hajjency offre des voyages haut de gamme à partir de 1300.00 € pour les Omra, petits pèlerinages d’une dizaine de jours, à 4 ou 5000.00 € pour les Hajj, grands pèlerinages pouvant durer parfois jusqu’à 25 jours. Un Hajj est organisé une seule fois par an selon le calendrier lunaire des musulmans, cette année en août. ‘Les pèlerins économisent souvent toute leur vie pour se rendre à la Mecque et nous ne souhaitons pas les accompagner à l’économie, mais dans une escapade intense émotionnellement. Nos luxueux hôtels se situent près des lieux de recueillement pour éviter les longues marches en pleine chaleur, un confort inoubliable dont ils se souviendront ‘ nous explique le jeune voyagiste.

Une charte qualité pour les guides accompagnateurs

L’innovation par rapport à ses concurrents réside dans la formation et l’évaluation de ses guides afin que les pèlerins partent le plus sereinement possible. Les quinze futurs guides suivront des cours de secourisme avec un pompier professionnel, une formation religieuse et spirituelle donnée par un référent religieux dans un institut et un enseignement technique comprenant les contraintes et les codes saoudiens soit un total de cinq jours sanctionnés par une certification.

Des musées sur l’histoire de l’islam et des sites magnifiques, mais abandonnés feront l’objet d’excursions inédites, un voyage non seulement religieux, mais aussi culturel !

Contact :  contact@hajjency.comwww.hajjency.com